327 Visiteurs connectés

géologue en exploration minière de tout les métaux, de la pierre architecturale et de minéraux industriels, cartographie autorisation environnementale
code CL-CA-200904-129 sur freelance.enligne-ca.com au Canada

freelance.enligne-ca.com : cvs

Géologue sénior de terrain: planification, organisation supervision et coordination des travaux de cartographie, de forage, de géochimie de sol en région éloignée. Personne qualifiée pour évaluer les réserves de minerai et de ressources minérales. Spécialiste en restauration de sites dégradés.

MR Lo... C...
...
TROIS-RIVIèRES
G8Z 2P2 Ca

Dans les secteurs d'activités suivants:
Exploration minière Exploitation minière Géotechnique Environnement Géochimie

Domaines de compétences:
Exploration minière, Gestion de projet, Autorisation environnementale

Directions concernées par les interventions:
Direction R&D Direction Internationale

Types d'interventions:
Supervision et réalisation de projets d'exploration minière Audit pour la validation de réserves de minerai Demande d'autorisation environnementale

Formations suivies:

Etudes:
Bachelier en sciences géologiques, 1975


Présentation

Géologue de mine et d’exploration minière

Comme personne qualifiée, le travail implique la collecte et la vérification diligente des données d’exploration minières, la saisie et le traitements de données, la modélisation de gisement, l’évaluation des réserves et des ressources minérales et la rédaction de rapports de validation pour les projet de mise en valeur de gisements de fer. Le même type de travail a été effectué pour les projets de nickel-cuivre au Canada, pour une mine d’argent en Argentine, pour une mine d’or dans la Cordillères des Andes au Chili et pour une usine de traitement de minerai de cuivre au Chili.

Comme géologue de projet pour des compagnies canadiennes, le travail consistait à effectuer des travaux d’exploration minière pour l’uranium, les métaux précieux et les métaux de base dans l’Est et au Nord du Québec.
Comme cartographe pour le ministère des ressources naturelles du Québec, le travail consistait à relever les informations géologiques et structurales sur le terrain dans les régions nordiques du Québec.

Comme géologue de mine dans des mines de cuivre au Canada. Le travail consistait à faire la cartographie des galeries souterraines, à délimiter et à marquer la minéralisation dans les chantiers d’extraction, à rédiger les rapports journaliers de visite de chantiers, à planifier les forages de définitions de minerai, à examiner et à décrire les carottes de forage, à compléter les sections de forage et les plans de minage, à définir les blocs de réserves de minerai, à calculer les réserves de minerai.

Gestion de projet et administration
 Gestion de projet au niveau international pour la réalisation de projet d’exploration minière dans la forêt amazonienne de la province d’Antioquia au centre de la Colombie, dans la Cordillère des Andes au Chili et au Nord-Est du Burundi. Le travail consistait à sélectionner, à former et à diriger des équipes de travailleurs étrangers dans la réalisation de travaux d’exploration et de mise en valeur de gisements miniers. Ce travail incluait l’évaluation des coûts, la planification financière, le transfert d’argent, l’administration des salaires et des dépenses, la logistique de terrain, la planification du travail de terrain, le contrôle de la qualité des travaux, la saisie de données sur support informatique, la résolution des conflits entre travailleur, la négociation et la rédaction d’entente en anglais ou en espagnol ainsi que le dédouanement des équipements de travail et des échantillons. (2 ans)

Comme directeur général d«,un fonds d’exploration minière, le travail impliquait la gestion d’un personnel de 6 employés, la préparation des documents afférents au conseil d’administration et à l’assemblée générale, la planification budgétaire annuelle, la supervision des travaux d’exploration d’une soixantaine de prospecteurs à travers une vingtaine de projets d’exploration au nord du Québec. Le travail impliquait aussi la communication radio, le transport des équipements et le ravitaillement des équipes de prospection par avion, par bateau et par train. L’organisation de colloques annuels et la formation en mesures de sécurité faisaient aussi parti du mandat. (Durée : 5 ans)

Comme géologue gestionnaire d'un programme gouvernemental d’assistance financière à l’exploration minière à l'Est du Québec. La gestion du programme comprenait l’administration des montants de subventions, le suivi et le contrôle de la qualité des travaux d’exploration, la sélection et la planification financière d’une soixantaine de projets annuellement, la formation des travailleurs, la publicité, l’organisation de colloques annuels, la rédaction des rapports individuels de projet et des rapports annuels, la rédaction d’entente avec les propriétaire terrestres et les compagnies minières. (durée : 10 ans)

Géologie Environnementale
Comme chargé de projet en restauration de sites dégradés, le travail impliquait de préparer les projets de recouvrement et de réhabilitation du couvert végétal des parcs à résidus miniers, des lieux d’enfouissement sanitaires, des dépôts de matériaux secs et d’anciennes sablières en utilisant des matières résiduelles valorisables. Ce travail demandait aussi d’évaluer les coûts de réalisation et de sous-traitance, de préparer les offres de services et les demandes de certificat d’autorisation, de planifier et superviser les travaux et d’assurer le suivi environnemental des projets.

Comme chargé de projet pour la réalisation d’étude de caractérisation de phase I, II de sols contaminés, le travail consistait à évaluer les coûts de réalisation, préparer les contrats, trouver les entrepreneurs, planifier les travaux techniques, faire le suivi avec les clients, faire les recherches sur les antécédents des propriétés, trouver et compiler l’information, compiler les résultats d’analyse, évaluer les résultats, rédiger les rapports et faire les recommandations appropriées.

Comme analyste au ministère de l'environnement du Québec, le travail consistait à évaluer les demandes de certificat d’autorisation pour la mise en place de lieux d’enfouissement sanitaire, pour la restauration de sites miniers, pour l’exploitation et la restauration de carrières et de sablières. Le travail impliquait aussi le suivi environnemental des travaux réalisés dans le cadre du projet de construction d'un barage hydroélectrique, la préparation des avis techniques, des certificats et des lettres de correspondance et l’information la clientèle. Plusieurs certificats d’autorisations ont été émis suite à ces évaluations.

Divers

Formations animées:
Cours de prospection minière

Outils informatiques maîtrisés:
Microsoft office
Corel Draw
Surfer
Geoticlog


Langues:

Quelques références:
Arcelor Mittal, Sénégale
Met-Chem, Canada

pdfCliquez ici pour récupérer ce CV au format PDF
(Anonyme)
Confiez GRATUITEMENT une mission à cet expert.

Confiez GRATUITEMENT une mission à cet expert.
(Remplissez le formulaire, nous nous chargeons de l'alerter)